The future is fair: Rapport annuel de Fairtrade International

BlackBPOABWBanner_long.jpg

par Fairtrade Lëtzebuerg

 The future is fair : un regard sur le rapport annuel de Fairtrade International 

C'est la question posée par le PDG mondial de Fairtrade, Nyagoy Nyong'o, et la directrice exécutive de Fairtrade International, Melissa Duncan, au début du rapport annuel cette année.

Ces deux femmes, profondément enracinées dans Fairtrade, ont pris leurs fonctions au début de 2021 et dirigent le système Fairtrade à travers une période de changement et d'opportunités.

Le rapport annuel reflète les défis de l'année écoulée et met en évidence la résilience de plus de 1,9 million de producteurs et de travailleurs dans le système Fairtrade.

Nous y partageons les données sur les programmes et les ventes, les progrès réalisés sur les priorités clés et le cadre de notre nouvelle stratégie mondiale.

Voici quelques nombres et figures :

 

Fairtrade a récolté plus de 15 millions d'euros pour le financement de l'aide au COVID-19 et de la résilience des producteurs. Les producteurs ont également soutenu leurs communautés en utilisant leurs propres fonds de prime Fairtrade au cours de cette année difficile. Il existe la nouvelle série documentaire Farmers qui met en lumière les expériences, les peurs et les aspirations de trois producteurs Fairtrade.

Le système continue à mûrir, à gagner de nouveaux partenaires commerciaux et à ouvrir la voie à la durabilité et à la justice sociale. Cela comprend des revenus décents pour les producteurs et des salaires décents pour les travailleurs, la résilience au changement climatique, des opportunités pour les femmes et les jeunes, les droits de l'homme et la diligence raisonnable environnementale, et plus encore.

Les trois réseaux régionaux de producteurs Fairtrade proposent des formations et des programmes ciblés qui soutiennent des organisations de producteurs fortes et bien gouvernées qui profitent aux agriculteurs et aux travailleurs et sont le début de chaînes d'approvisionnement durables.

"Ce salaire de base signifie pour nous un meilleur accès à la santé, à l'éducation, au développement personnel, au bonheur et à la motivation pour continuer à travailler. Avec de la persévérance, un travail acharné et un salaire décent, tout peut être réalisé." -- María Jorge, travailleuse dans la filière de la banane et leader du Fairtrade Worker Network en République dominicaine.

Fairtrade continue d'être le label éthique le plus reconnu et le plus fiable, selon les recherches de GlobeScan

Au niveau mondial, 87 % des acheteurs qui reconnaissent le label Fairtrade lui font confiance. Le système Fairtrade continue de mesurer et de rechercher cet impact et de le communiquer de manière transparente. Fairtade International publié sept études et évaluations au cours de l'année écoulée, ainsi que des données de suivi et des documents d'orientation.

La COVID-19 a posé des défis existentiels pour les producteurs, comme pour le monde entier. De nombreux producteurs ont connu des interruptions de transport pour acheminer leurs marchandises sur le marché, et certains ont également fait face à une baisse de la demande en raison du confinement. Les ventes des producteurs ont chuté pour les bananes, le cacao et le sucre, tout en restant globalement stables ou en croissance pour le café, le coton, les fleurs et le thé.

L'intérêt commercial pour de nombreux marchés de consommation incite à l'optimisme. « Non seulement Fairtrade nous a fourni une expertise technique pour la production durable de cacao et la gestion d'entreprise, mais il a également fourni tout le soutien nécessaire à notre syndicat pour sécuriser notre marché en ces temps difficiles [l'année dernière]. Aujourd'hui, nous sommes heureux que nos fèves de cacao aient été vendues et que les agriculteurs puissent gagner un revenu décent. » -- Kwasi Kublenu, producteur de cacao et président de Fanteakwa Union Cooperative.

Le système Fairtrade élargie ses partenariats avec des entreprises et des donateurs institutionnels cherchant à approfondir les efforts de développement durable, ce que la nouvelle stratégie met en évidence. Des défenseurs du monde entier, y compris des producteurs et des travailleurs, élèvent leur voix pour faire de l'équité et de la justice la norme.

Par exemple, les producteurs Fairtrade, y compris les jeunes ambassadeurs, ont participé à des événements liés aux discussions sur le climat de la COP26 à Glasgow. Une lettre des producteurs Fairtrade - et ouverte aux citoyens signataires - appelle à une action plus urgente et à un financement climatique pour soutenir les producteurs et les travailleurs. " J'ai reçu une formation de leader face au changement climatique, cela a été un enjeu très important pour nous. Nous avons également appris l'importance du leadership dans nos réseaux, dans nos organisations et en tant que jeunes, nous nous sommes engagés à relever de nouveaux défis." --Irene Huarachi Arcayne, membre de l'Association nationale des producteurs de quinoa (ANAPQUI) en Bolivie et représentante des jeunes.

 

Retour